Un papier-peint crépusculaire

C’est fou comme un simple papier-peint peut modifier la perception complète d’une pièce, redistribuer les volumes, jouer avec la lumière…Surtout quand il est envisagé en version panoramique, comme un tableau XXL. Parfait exemple du procédé, le nouveau papier-peint « Skymning » édité par Sandberg . Que dire de ce papier peint hormis qu’il est parfait ? Par exemple  qu’il est réalisé artisanalement avec des matériaux éco-friendly, dans un subtil dégradé de roses-orangés rappelant les couchers de soleil nordiques… Qu’il sera sublime  allié à des matières naturelles (bois brut, jonc de mer, lin…), des accessoires déco pastels et pourquoi pas une petit pointe de fluo…What else ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *